Burkina Faso: Un chemin difficile vers le respect des Droits humains

La présente communication a été préparée en vue de l’Examen périodique universel (EPU) du Burkina Faso, qui se tiendra en mai 2018. Amnesty International examine la mise en œuvre des recommandations acceptées par le Burkina Faso lors du précédent EPU, fait le point sur le cadre national de protection des droits humains ainsi que sur la situation de ces droits et formule plusieurs recommandations pour que le pays renforce la protection des droits fondamentaux et s’emploie à résoudre les problèmes auxquels il est confronté dans ce domaine.

Télécharger le rapport en français: Burkina Faso: Un chemin difficile vers le respect des Droits humains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *